web analytics

Articles récents

zzz Humour

– 20190531 « Mon curé » (Extrait des « Infos mensuelles Juin 2019 » de la Paroisse St Faron / secteur du pays de l’Ourcq)
« Mon curé »
S’il prêche plus de dix minutes : « il n’en finit pas ! »
S’il parle de la contemplation de Dieu : « il plane ! »
S’il aborde des problèmes sociaux : « il vire à gauche ! »
S’il va faire des photos: « il n’a donc rien à faire ? »
S’il reste sur ses villages : « il est coupé du monde ! »
S’il a les cheveux longs : « c’est un contestataire ! »
S’il a les cheveux courts : « il est dépassé ! »
S’il marie ou baptise tout le monde : « il brade les sacrements ! »
S’il devient exigeant : « il veut une Eglise de purs ! »
S’il reste au presbytère : « il ne va jamais voir personne ! »
S’il fait des visites : « pas moyens de le joindre ! »
S’il ne donne pas son numéro de portable : « il ne veut pas être dérangé !»
S’il n’organise pas de fêtes : « il ne se passe rien à la paroisse ! »
S’il fait des travaux : « il jette l’argent par les fenêtres ! »
S’il ne fait rien : « il laisse tout à l’abandon ! »
S’il collabore avec son conseil pastoral : « il se laisse mener par tout le monde ! »
S’il n’a pas de conseil pastoral : « normal, il est jupitérien et clérical ! »
Quand il était jeune, on disait de lui : « il n’a pas d’expérience ! »
Maintenant qu’il est âgé : « il devrait envisager sa retraite ! »
Mais s’il vient à partir, et à plus forte raison, à mourir : « notre curé : il devient indispensable ! »
– 20150901 Technologie

l'Appel de Dieu

– 20140420 PÂQUES

Humour Pâques

– 20140327

Communiqué par le Diocèse de Dijon via Gisèle D.

 27 mars, jeudi de la mi-carême
 

   Rapport de   recrutement

 À Jésus fils de Joseph –   Menuiserie  charpentage –   Nazareth  (Galilée)

         Cher Monsieur, merci de nous avoir confié le curriculum vitae de chacun des hommes que vous avez choisis pour leur donner des postes de responsabilité dans votre nouvelle organisation. À présent tous ont subi une série impressionnante de tests dont les résultats ont été traités par ordinateur. Notre cabinet de consultation en management est arrivé à la conclusion que la plupart de vos candidats manquent d’expérience, qu’ils n’ont guère de formation et peu d’aptitudes pour l’entreprise dans laquelle vous comptez vous lancer.

 Simon-Pierre est un instable émotionnel, en proie à des sautes d’humeur. André n’a aucun don pour assumer des responsabilités. Les deux frères, Jacques et Jean, placent leur intérêt personnel au-dessus du dévouement envers la société. Thomas a tendance à discutailler, ce qui ne pourra que freiner l’enthousiasme de l’équipe. Matthieu figure sur la liste noire de la Commission du Grand Jérusalem pour l’honnêteté dans les affaires. Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ont indéniablement une tendance à la radicalisation. Toutefois un des candidats a de grandes possibilités. Il est capable, imaginatif, a le contact facile et un sens développé des affaires, il ne manque pas de relations avec des personnalités haut placées.

 Nous vous conseillons donc de prendre Judas Iscariote comme votre administrateur et bras droit. Il est très motivé, ambitieux et n’a pas peur des responsabilités.

Les autres profils ne demandent pas de commentaires.

Nous vous souhaitons beaucoup de succès dans votre nouvelle aventure.

(D’après Internet)

  Prière : Seigneur, cette fiction montre avec humour que, pour faire de nous tes disciples, ton regard sur nos capacités diffère bien souvent du nôtre !

– 20121116

Une paroisse qui ne manque pas d’humour dans sa communication!

– 20121101 TOUSSAINT

Dessins extraits de la feuille de chants du secteur paroissial Notre Dame de l’Alliance (73 – Haute Maurienne)

– 20120601
(publié dans l’Hebdo infos de Saâcy à l’occasion du  départ de P. Piotr)

Départ en retraite d’un curé

On fêtait, ce jour-là par un souper d’adieu,  le départ en retraite du curé de la paroisse.

Un politicien local était invité pour prononcer un bref discours.  Comme il tardait à arriver,  le prêtre décida de dire quelques mots pour passer le temps.

« La première impression que j’ai eue de ma paroisse,  je l’ai eue avec la première confession que j’ai eu à écouter.  J’ai tout de suite pensé que l’évêque m’avait envoyé dans un lieu terrible lorsque la première personne me confesse qu’elle avait volé un téléviseur,  qu’elle avait volé de l’argent à son père,  qu’elle avait aussi volé l’entreprise pour laquelle elle travaillait,  en plus d’entretenir des relations sexuelles avec l’épouse de son supérieur.  De plus,  à l’occasion,  il s’adonnait aussi au trafic de stupéfiants.  Et pour terminer,  il me confessa qu’il avait transmis une vilaine maladie à sa propre soeur.

J’étais atterré,  apeuré,  mais avec le temps,  je connus plus de gens et je m’aperçus que tous n’étaient pas ainsi.  J’ai vu une paroisse remplie de gens responsables, avec de bonnes valeurs, croyant en la foi.

Et c’est ainsi que j’ai vécu les 25 années les plus merveilleuses de mon sacerdoce. »

Sur ces mots,  arrive le politicien qui alors prend la parole.

Bien sûr,  il s’excuse de son retard et commence son allocution :

 » Jamais je n’oublierai le premier jour de l’arrivée du Père dans notre paroisse. En fait,  j’ai eu l’honneur d’être le premier à me confesser à lui ! « 

– – – – – – – – – – – – –

Hilarité générale !

Moralité : n’arrivez jamais en retard…

20111027
Version actualisée d’un passage de l’Ancien Testament
à ne pas manquer, c’est « Divin » ….  

En 2011 après Jésus-Christ, Dieu visite Noé et lui dit :

« – Une fois encore, la terre est devenue invivable et surpeuplée. Construis une arche et rassemble un couple de chaque être vivant  ainsi que quelques bons humains. Dans six mois, j’envoie la pluie  durant quarante jours et quarante nuits, et je détruis tout !!! »

Six mois plus tard, Dieu retourne visiter Noé et ne voit qu’une ébauche de construction navale.

« – Mais, Noé, tu n’as pratiquement rien fait ! Demain il commence à pleuvoir! »

« – Pardonne-moi, Tout Puissant, j’ai fait tout mon possible mais les temps ont changé: 

   – J’ai essayé de bâtir l’arche mais il faut un permis de construire et l’inspecteur me fait des ennuis au sujet du système d’alarme anti-incendie. 

   – Mes voisins ont créé une association parce que la construction de l’échafaudage dans ma cour viole le règlement de copropriété et obstrue-leur vue. J’ai dû recourir à un conciliateur pour arriver  à un accord. 

   – L’Urbanisme m’a obligé à réaliser une étude de faisabilité et à déposer un mémoire sur les coûts des travaux nécessaires pour transporter l’arche jusqu’à la mer. Pas moyen de leur faire comprendre que la mer allait venir jusqu’à nous. Ils ont refusé de me croire. 

   – La coupe du bois de construction navale s’est heurtée aux multiples Associations pour La Protection de l’Environnement sous le triple motif que je contribuais à la déforestation, que mon autorisation donnée par les Eaux et Forêts n’avait pas de valeur aux yeux du Ministère de l’environnement, et que cela détruisait l’habitat de plusieurs espèces animales. J’ai pourtant expliqué qu’il s’agissait, au contraire de préserver ces espèces, rien n’y a fait. 

   – J’avais à peine commencé à rassembler les couples d’animaux que la SPA et WWF me sont tombés sur le dos pour acte de cruauté envers les animaux parce que je les soustrayais contre leur gré à leur milieu naturel et que je les enfermais dans des pièces trop exiguës. 

   – Ensuite, l’agence gouvernementale pour le Développement Durable a exigé une étude de l’impact sur l’environnement de ce fameux déluge.  

   – Dans le même temps, je me débattais avec le Ministère du Travail qui me reprochait de violer la législation en utilisant des travailleurs bénévoles. Je les avais embauchés car les Syndicats m’avaient interdit d’employer mes propres fils, disant que je ne devais employer que des travailleurs hautement qualifiés et, dans tous les cas, syndiqués. 

   – Enfin le Fisc a saisi tous mes avoirs, prétextant que je me préparais à fuir illégalement le pays tandis que les Douanes menaçaient de m’assigner devant les tribunaux pour « tentative de franchissement de frontière en possession d’espèces protégées ou reconnues comme dangereuses ».

Aussi, pardonne-moi, Tout Puissant, mais j’ai manqué de persévérance et j’ai abandonné ce projet. »

Aussitôt les nuages se sont dissipés, un arc-en-ciel est apparu et le Soleil a lui.

« – Mais tu renonces à détruire le monde ? »  demanda Noé 

«  – Inutile », répondit Dieu, « l’administration s’en charge ! »