web analytics

Articles récents

Réalisation de Pierre le Cacheux

 Nouveau vitraux réalisés par Pierre Le Cacheux

Côté nord n°12,13,14,15

StJean1


Saint Jean les Deux Jumeaux; quel beau nom pour une ville et une église, quel beau thème pour quatre verrières et quelle coïncidence que ces 4 baies soient situées pour la première d’entre elles des fonds baptismaux pour progressivement aboutir au lieu de la parole. Il devenait pour moi évident que l’organisation des vitraux entre le baptême de Saint Jean Baptiste et l’aboutissement de la parole avec Saint Jean l’évangéliste, faisaient plus qu’une coïncidence de nom et de lieu mais une sorte d’état de grâce thématique, ce qui en matière d’art monumental pour un artiste est indispensable.

Les vitraux exposés au nord peuvent être comparés à une aquarelle de lumière abstraite par essence qui se formalisent fugitivement dans le verre pour laisser entrevoir une idée.

Je suis reconnaissant que l’on m’ait encouragé à présenter ce projet à cette sympathique paroisse et chaleureuse municipalité.

Je suis conscient que nous faisons sur terre une brève apparition, c’est pour cela que ce qu’on réalise en tant qu’homme ou artiste doit être le plus universellement ressenti et que j’espère , cher paroissiens de Saint Jean, que vous ne verrez pas  dans ces vitraux le geste capricieux d’un artiste.

Je suis au moment ou j’écris, en pleine réalisation. j’espère être touché par un peu de grâce divine, c’est le moment ou jamais mais sachez que j’y met tout mon coeur.

Pierre Le Cacheux

SJ-NV1-2Dans le premier vitrail, le lien entre l’eau et le feu sacré venant d’en haut que Jean Baptiste réalisa dans le baptême. 

SJ-NV2-2

Dans le second vitrail, j’ai essayé d’incarner l’homme se réalisant dans ce feu spirituel et de sa condition terrestre.

SJ-NV3-2

Dans le troisième vitrail, l’arborescence des idées et de l’enracinement vers la spiritualité qu’incarnera Saint jean l’Evangéliste.

SJ-NV4-2

Dans le quatrième vitrail par le feu du verbe entre le coeur de l’homme et la spiritualité de Dieu.

Comments are closed.